J’ai testé le Starting Girls Camp

Hier pour la 1ère fois de ma vie, j’ai participé à un Bootcamp ! Comme quoi même après 40 ans, on peut faire de nouvelles expériences. Bonne idée ou pas de se lancer un tel défi ? Allez hop, je vous dis tout du Starting Girls Camp.

Le Starting Girls Camp de St Sébastien sur Loire

Quand j’ai vu passer la pub sur Facebook pour cet événement 100% girls organisé par la Fabrique Sportive, je me suis dit pourquoi pas ? Ce pourrait être l’occasion de découvrir de nouvelles activités sportives tout en relevant un challenge. Parce qu’il faut bien l’avouer, pour une quadra qui ne fréquente jamais de club de fitness, c’est finalement un défi.

Ce genre de sortie, c’est quand même beaucoup plus marrant en groupe. J’ai  donc trouvé 3 copines sympas, qui bien que n’étant pas du tout sportives ont accepté de m’accompagner. Et nous voici parties de bon matin (un dimanche en plus ! Faut vraiment en vouloir ! ) direction les îles  de St Sébastien sur Loire.

A notre arrivée, le staff du Starting Girls Camp est là pour nous accueillir. En échange de nos billets on nous remet notre bracelet Pass, un tee-shirt et un sac de bienvenue avec quelques friandises et cadeaux. Ça commence plutôt bien.

Le temps de boire un café / thé à la buvette (nous étions bien en avance) et de déposer nos affaires à la consigne, et les choses sérieuses commencent.

Le déroulement du bootcamp

Notre 1er challenge : un RUN de 1.8km. Ça va, c’est à la portée de tout le monde. Enfin tout le monde… Je ne nommerai pas ici les 3 resquilleuses qui ont coupé par le parc pour faire croire qu’elles avaient couru toute la boucle, ah ah !

2ème défi : l’AEROBOXING. Enchaînements de directs, uppercuts, esquives,  kicks… le tout en cadence. Avec un rythme de plus en plus soutenu. C’est sympa, on se prend toutes au jeu… même si les cuisses commencent à bien chauffer.

Comme le temps est vraiment pourri on enchaîne très vite sur le 3ème challenge : le CALORIE KILLER (J’ai oublié de vous le préciser, mais un temps de novembre c’est abattu sur nous dès les 1ères foulées de run. Le crachin ne nous quitte plus. On dégouline toutes mais ce n’est pas que de la sueur). Et là, je dois bien l’avouer, le Calorie Killer ne tue pas que les calories, mais aussi les pauvres quadras sous-entraînées ! On en peut plus, on a mal à tous nos muscles, surtout ceux dont on ignorait l’existence il y a quelques heures encore. On tire la langue, on a plus de souffle. Une pause s’impose !

On quitte donc honteusement le cours (enfin pas si honteusement, on a l’excuse de notre grand âge quand même… Si, si ! ) pour une collation / pause pipi.

Mais ça y est la ZUMBA s’annonce. On regagne le champ de bataille. Et là, je n’ai jamais autant râlé et rigolé en même temps. Je ne comprends rien aux enchaînements. Et quand je parviens enfin à assimiler les mouvements, on en change ! Pas grave, on danse à notre rythme en essayant de ne pas se regarder pour ne pas éclater de rire. Notre coach fait des mouvements super sexy, un déhanché par ci, un déhanché par là, un remuage de popotin, et j’me trémousse… Sauf que sur moi, c’est tout sauf sexy. Je me marre toute seule en imaginant la tête de mon homme quand je lui referai la chorégraphie le soir dans notre chambre. Mes mouvements ne ressemblent à rien, mais qu’est ce que je me marre !

Bootcamp Starting girls camp Breatheintheair

Une expérience Starting Girls Camp concluante

Une de mes acolytes a abandonné. Elle est frigorifiée. Nous aussi on a les chaussures et les chaussettes trempées. Je vois bien que leur bonne motivation a presque atteint ses limites. Nous décidons donc de couper court notre journée. Il faut dire que l’idée de pique niquer sous ce crachin, dans des vêtements humides, puis d’enchaîner sur du yoga dans une pelouse détrempée, ne nous emballe pas trop.

Pas grave, on a passé une excellente matinée au Starting Girls Camp. L’ambiance bootcamp était vraiment sympa. C’est le genre de manif que je prendrais plaisir à refaire, en espérant que la prochaine fois, le soleil sera au rendez-vous. Merci #startinggirlscamp !

Vous y étiez vous aussi, venez me raconter ! Sinon, quel challenge sportif vous avez envie de relever ?

separateur2_breatheintheair

3 commentaires

3 commentaires dans J’ai testé le Starting Girls Camp

  1. Stéphanie
    8 juillet 2016 at 17 h 45 min (1 année ago)
    Y ne belle expérience dis donc ! Je regrette d’être trop loin !
  2. StepHh
    12 juillet 2016 at 9 h 31 min (1 année ago)

    J’aurais pu t’héberger 😉

  3. cedidine
    5 août 2016 at 12 h 51 min (12 mois ago)
    Au vue de ce que tu racontes, cela donne envie…. bravo en tout les cas d’avoir essayé et d’être resté le plus longtemps possible face aux épreuves du temps

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. * Champs obligatoires

Commentaire *