Le club des tricoteuses…

Il y a quelques semaines, sur les conseils d’une parente fane de tricot et de lecture, je me suis lancée dans la lecture des 2 tomes du Club des tricoteuses de Kate Jacobs : le club des tricoteuses du vendredi soir & le club des tricoteuses d’une vie à l’autre. Et j’avoue être mitigée sur ces lectures…

Le club des tricoteuses du vendredi soir

le-club-des-tricoteuses-du-vendredi-soir-kate-jacobsElles sont sept. Sept femmes de 18 à 78 ans vivant à New York. Le vendredi soir, elles se retrouvent pour tricoter… et parler de leurs vies. Il y a Catherine qui cherche l’amour après un divorce. Lucy, elle, doit élever seule sa fille tout en s’occupant de sa mère âgée. Darwin garde l’espoir de fonder une famille. Et puis il y a Anita qui, à 78 ans, reçoit une demande en mariage que ses enfants adultes n’acceptent pas… Au fil de ces soirées du vendredi, des liens se tissent, des amitiés se nouent. Les membres de ce club pas comme les autres forment une sorte de famille dans laquelle on se bat ensemble quand la vie vous met au défi. Au fur et à mesure que ces femmes tricotent, elles dévoilent leurs joies, leurs bonheurs et leurs difficultés d’être tout à la fois femmes, mères, amantes, filles et amies. Les destins croisés de femmes ordinaires : un roman émouvant comme la vie.

L’idée d’un livre qui tournait autour d’un club de tricot (je ne suis pas experte en tricot, mais j’ai fréquenté des clubs surtout de couture et j’en garde de très bons souvenirs) me plaisait beaucoup. Il faut avoir pratiqué les clubs pour comprendre cette relation qui se crée entre les membres. Mon club à moi était au départ virtuel, mais après 14 ans de babillage quotidien (c’est l’avantage du net) et de nombreuses rencontres, j’ose croire que nous sommes aujourd’hui une vraie famille. Nous partageons beaucoup plus que notre passion pour la couture qui nous avait au départ réunie. Mais je m’égare, revenons au club des tricoteuses.

J’ai eu du mal à me plonger dans ce 1er tome du club des tricoteuses. Je ne voyais pas le rapport entre les différents personnages, j’avais du mal à m’y retrouver entre tous les protagonistes et à comprendre qui faisait quoi. Et puis, au fur et à mesure, les pièces du puzzle ce sont mises en place et j’ai commencé à prendre plaisir à lire.

Côté tricot, j’ai en revanche été très déçue par ce 1er volume :  le tricot n’y a finalement qu’une maigre place. Quel dommage !

Le club des tricoteuses d’une vie à l’autre

le club des tricoteuses tome 2 breatheintheairAlors que les vacances d’hiver approchent, leurs vies sont sur le point de changer. Il y a par exemple Anita, qui renoue avec sa sœur et s’apprête à se marier malgré l’opposition de sa famille. Il y a aussi Dakota qui se demande si elle doit suivre son compagnon à l’étranger. Et puis il y a Catherine : est-elle prête à s’engager dans une nouvelle voie ? Au fil de ces soirées, des liens se tissent, des amitiés se nouent. Au fur et à mesure que les membres du club tricotent, elles dévoilent leurs joies, leurs bonheurs et leurs difficultés. Pour, au final, essayer de transformer leurs vies et se rapprocher de leurs rêves.

Dans ce 2ème tome du club des tricoteuses, nous retrouvons nos 7 amies pour la suite de leurs aventures. Certains personnages, presque inexistants dans le tome 1, vont se révéler à nous. Le tricot y est légèrement plus présent : on y parle un peu plus de la boutique de laine et des modèles créés par la mère de Dakota.

J’ai regretté en revanche que Kate Jacobs passe une bonne partie du livre à répéter ce qui c’était passé dans le club des tricoteuses du vendredi soir. Cela m’a donné l’impression qu’elle cherchait à combler un manque d’inspiration.

 Mon avis sur le club des tricoteuses

Je suis mitigée sur ces 2 romans. Les personnages et leurs questionnements m’ont touchée. Mais finalement, Kate Jacobs raconte plus le destin croisé de femmes que celui d’un club de tricot : les réunions du club des tricoteuses sont rarissimes tout au long des 2 tomes, on sait que les protagonistes tricotent mais on n’y assiste pas vraiment…

Même si le club des tricoteuses ne donne pas une envie irréversible de se jeter sur des aiguilles à tricoter, je retiendrai tout de même l’optimisme qui se dégage de l’histoire.

separateur2_breatheintheair

2 commentaires

2 commentaires dans Le club des tricoteuses…

  1. Stéphanie
    19 avril 2016 at 7 h 26 min (2 années ago)
    Je n’y arrive pas. J’ai pourtant essayé et tenté de m’accrocher….
    Je tenterai de nouveau cet été 😉
    Le club virtuel….c’est nous ? 🙂
  2. StepHh
    19 avril 2016 at 7 h 35 min (2 années ago)

    Ça ne s’explique pas des fois on accroche pas. Je ne vais pas te dire de tenir bon malgré tout pcq sinon tu vas rater le roman de l’année. Non, c’était sympa à lire mais je n’en garde pas un souvenir immuable.
    Et oui, le club virtuel c’est vous, enfin nous 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. * Champs obligatoires

Commentaire *