J’ai embrassé un flic – La chanson du dimanche #7

Après des années de « silence », Renaud revient enfin sur les ondes. Mais fallait-il que je me jette sur cet album tant attendu, ou bien une âme charitable penserait-elle à me l’offrir dans quelques jours pour mon anniversaire ? Finalement, je me suis dit qu’on était jamais mieux servie que par soi- même. Grand bien m’en a pris car dès J’ai embrassé un flic, le 1er titre de l’album, j’ai été conquise.

Petit plaisir du jour #renaud #renaudlephenix #musique #toujoursdebout

A post shared by StepHh (@stephh.breatheintheair) on

J’ai tout de suite retrouvé les sonorités qui me plaisaient tant lorsque j’usais le double 33 tours d’un Olympia à moi tout seul sur ma chaîne hifi. Certes j’ai possédé plein d’autres album de Renaud depuis, mais celui-ci, je l’avais dans la peau. C’était le temps de Gérard Lambert, Manu, le père Noël noir, Germaine, de Dans mon HLM ou encore de la Chanson pour Pierrot… Le bon temps quoi !

Allez, je dénonce : mon homme n’accroche pas avec ce nouvel album, il trouve que Renaud n’a plus de voix (ceci dit, il n’en a jamais eu beaucoup). Mais moi je l’adore. J’ai retrouvé le son de l’accordéon entraînant, ou celui du piano mélancolique et surtout les textes cinglants, les paroles sans faux semblants, les mots justes.

En résumé, je suis ravie de ne pas avoir attendu et d’avoir acheté l’album (maintenant si vous cherchez une autre idée de cadeau pour mon anniv, Renaud viendra au Zénith de Nantes, je dis ça, je dis rien hihi).

J’ai embrassé un flic

Nous étions des millions
Entre République et Nation
Protestants et catholiques
Musulmans, juifs et laïcs
Sous le regard bienveillant
De quelques milliers de flics
Solidaires avec ceux de Charlie

Et puis j’ai vu défiler
Quelques bandits notoires
Présidents, sous ministres
Et petits rois sans gloire
Et j’ai vu, et j’ai vu
Le long du trottoir un flic
Qui avait l’air sympathique
Alors je l’ai approché
Et j’ai embrassé un flic

J’ai embrassé un flic
Entre Nation et République
J’ai embrassé un flic
Ça change des coups de triques
J’aurais pas cru y’a trente ans
Qu’au lieu de leur balancer
Des pavés à tour de bras
J’en serrerais un contre moi

Car je me suis approché
Oui je me suis approché
Et j’ai embrassé un flic

Nous marchions vers la Nation
Fraternels et pacifiques
Sous le regard bienveillant
De quelques milliers de flics
Et les snipers sur les toits
Nous faisaient avec leur bras
De grand signes d’amitié
Et de solidarité
Alors pour les remercier
Et pour la première fois
De ma vie d’anarchiste
J’suis allé embrasser un flic

Oui je me suis approché
Et j’ai embrassé un flic
Oui je me suis approché
Et j’ai embrassé un flic
Oui je me suis approché
Et j’ai embrassé un flic
Oui je me suis approché
Et j’ai embrassé un flic
Et j’ai embrassé un flic

separateur2_breatheintheair
1 commentaires

1 commentaires dans J’ai embrassé un flic – La chanson du dimanche #7

  1. Stéphanie
    18 avril 2016 at 7 h 27 min (2 années ago)
    Je suis comme ton mari, je trouve qu’il a perdu quelque chose qui fait que je n’arrive pas à accrocher.
    Et le matraquage médiatique est terrible…..
    Mais si tu t’es fait plaisir, il n’y a rien de plus important !!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. * Champs obligatoires

Commentaire *