Alors vous ne serez plus jamais triste

A force d’entendre mon amie Libellule faire les louanges de l’auteur Baptiste Beaulieu, j’ai fini par me dire qu’il fallait vraiment que je me penche sur le sujet. J’avais bien entendu ajouté Alors Voilà à la longue liste de mes « A LIRE », mais c’est finalement son tout dernier roman Alors vous ne serez plus jamais triste que j’ai déniché à la bibliothèque municipale.

Alors vous ne serez plus jamais triste

Alors vous ne serez plus jamais triste BreatheintheairC’est l’histoire d’un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis que sa femme est partie. Il a décidé de mettre fin à ses jours le soir même. En se jetant dans un taxi pour régler quelques affaires à l’hôpital, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir, juste en les regardant dans les yeux. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies. Le compte à rebours est lancé jusqu’à l’échéance finale. Qui gagnera du désespoir ou de la joie de vivre ? Que s’est-il passé dans la vie de cet homme pour qu’il en arrive là ? Qu’a vécu cette femme pour qu’elle prenne aussi violemment le parti de la vie et du bonheur ?

La rencontre improbable de ces 2 personnages, le médecin désabusé qui a perdu tout goût en la vie et la vieille dame – une lady ! – incroyablement fantaisiste et optimiste, donne lieu à des situations et répliques cocasses. Les dialogues tiennent même parfois de l’absurde, mais perso J’ADORE !

– J’ai eu une histoire d’amour passionnée avec un clown qui s’appelait Rodrigo, il était ventriloque pour pieds. M’a tout appris des arcanes du rire… Nous aurions vécu heureux s’il n’était pas mort le pénis dévoré par des hyènes? Et vous savez ce qu’on dit : là où y a de la hyène, il n’y a pas de plaisir ! (Elle balaya ses souvenirs imaginaires d’un revers de manche) Ça m’a causé beaucoup de chagrin et je…

– Sarah ? l’interrompit-il.

– Oui ?

– Taisez-vous un peu s’il vous plaît.

 Mon avis sur Alors vous ne serez plus jamais triste

Je pense qu’il faut aimer le genre, être capable de s’ouvrir à l’impensable pour apprécier ce livre. Les situations semblent bien souvent fantasques. La vieille dame en fait voir « des vertes et des pas mûres » à notre pauvre médecin pour le retrancher dans ses convictions. A travers cette histoire, Baptiste Beaulieu arrive à nous faire réfléchir au sens de la vie et à distiller des « leçons de vie » avec tant de détachement et de bienveillance qu’on les accepte sans rechigner. On s’attache aux personnages aussi.

J’ai aimé également la numérotation inversée des pages, comme un compte à rebours jusqu’au jour fatidique de l’enterrement. Mon seul regret : avoir deviné la fin dès le milieu du roman.

Malgré ce léger couac, c’est un livre que je recommande chaudement. Un livre qui fait sourire, rire, pleurer mais surtout réfléchir.

– Il faut rire, dit-elle, sinon la vie est horrible.

separateur2_breatheintheair

2 commentaires

2 commentaires dans Alors vous ne serez plus jamais triste

  1. Stéphanie
    26 mai 2016 at 7 h 20 min (1 année ago)
    Contente que tu aies aimé !
    Oui c’est particulier mais l’important est là : il faut aimer la vie !
    Lis le premier si tu peux, il n’a rien à voir. Et j’attends le prochain avec impatience !
  2. StepHh
    26 mai 2016 at 9 h 23 min (1 année ago)

    Oui je sais que le 1er roman n’a rien à voir, mais il me tente bien quand même.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. * Champs obligatoires

Commentaire *